Infiltrometrie | Perméabilité à l'air | Performance énergetique | Ile De France Normandie
Acodi infiltrometrie perméabilité à l'air recherche de fuite
diagnostic performange énergétique val d'oise normandie
Acodi diagnostic immobiliers autres prestations amiante plomb gaz électricité termites mesurage
Acodi contact

Principe

Assurer un bon niveau d'étanchéité à l'air pour un bâtiment, c'est être capable de maîtriser les flux d'air qui circulent à travers des orifices volontaires (bouches de ventilation et entrées d'air) et limiter les flux incontrôlés, qui peuvent être source de pathologies, d'inconfort, et de gaspillage d'énergie. Il ne s'agit en aucun cas de confiner les occupants dans un « sac plastique », mais au contraire de leur procurer de l'air de qualité en quantité suffisante mais sans excès.



Méthodologie

COMMENT MESURER LA PERMEABILITE A L'AIR ?

Les indicateurs précités sont mesurables. Pour cela, il suffit de créer artificiellement - à l'aide d'un ventilateur dédié - une différence de pression entre l'intérieur et l'extérieur du local testé. Au préalable, l'opérateur prend soin d'obturer tous les orifices volontaires (ex. bouches de ventilation) afin que le flux d'air provoqué par la différence de pression ne provienne que des fuites. On mesure alors le débit de fuite pour une différence de pression imposée. Cette « méthode de pressurisation par ventilateur » est normée (NF EN 13829, application Février 2001).

Le principe général de mesure reste le même. Le protocole de mesure de la perméabilité à l'air des bâtiments par porte soufflante se compose de cinq étapes principales :
1. relevé de caractéristiques géométriques du site
2. obturation des orifices ;
3. mise en place de la fausse porte ;
4. mise en place du dispositif de mesure ;
5. visualisation des points de fuite
6. mesure du débit de fuite pour 5 à 10 paliers de pression. (En dépression et/ou surpression)

  

Perméabilité à l'air - Attestation RT 2012 - Sannois